Au rythme des eaux vives

A La Réunion, l'eau est omniprésente. Il y a de l'eau salée,bien sûr, dont on peut profiter dans l'Ouest et le Sud de l'île. L'Est,avec ses magnifiques cascades,rivières et bassins, est le terrain de jeu idéal pour les amateurs d'eaux vives.

dans l’Est de la Réunion..

Des activités en eaux vives encadrées par des guides brevetés sont proposées toute l’année, par plusieurs prestataires, sur les rivières de l’Est de l’île. La Réunion est une destination particulièrement réputée pour la pratique du canyoning. De nombreux itinéraires sont praticables, quel que soit le niveau des participants, pour le plus grand plaisir des débutants comme des con rmés. Le canyon de Trou Blanc, au cœur du cirque de Salazie, est certainement le plus connu. Un parcours complet (toboggans, sauts, rappels en cascade) procurera de nombreuses sensations fortes, même aux plus aguerris.

Que peut-on faire dans l’est ?

Du canyoning
C’est l’activité phare en eaux vives.
Le canyoning combine la spéléologie, l’escalade et la randonnée pédestre.
Cela consiste à progresser dans les rivières à pied ou à la nage et à franchir des cascades de hauteurs variées.
La Réunion regorge de sites de canyoning tous plus beaux les uns que les autres.

Du kayak jump
Voilà une activité forte en sensations puisqu’il s’agit de sauter du haut
des chutes d’eau en kayak gonflable monoplace !

Du Rafting
Cela consiste à descendre la rivière à bord d’un radeau pneumatique très stable, que les passagers dirigent avec leurs pagaies. Activité à privilégier notamment pour une première sortie
en eaux vives. Au détour de ses méandres, la rivière réserve des passages paisibles et d’autres plus tumultueux...
De la Randonnée aquatique
Marcher, nager, sauter, plonger, se laisser otter... voici les moyens utilisés pour se déplacer lors d’une randonnée aquatique. Le but étant de découvrir les rivières, trous d’eau et cascades de la manière la plus ludique possible.
Du kayak-Raft
Muni d’une pagaie double, l’utilisateur descend la rivière sur un canot gon able léger et rapide, biplace ou monoplace. L’occasion par exemple de faire le plein de sensations en solo sur un parcours
où zones calmes et rapides se succèdent.
De l’hydrospeed
L’hydrospeed consiste à descendre les rivières couché sur une planche en mousse en s’aidant d’une paire de palmes. Le otteur se manie facilement et joue un rôle de bouclier qui permet de se protéger des rochers ou des galets que l’on peut trouver sur le parcours.